Histoire du groupe

Présentation

Faites la connaissance des membres actuels et passés du groupe

Yellowcard, c'est un groupe de génie qui a eu l'idée d'intégrer un violon à des sonorités pop/punk. Actuellement, le groupe est composé de 5 membres :

- Ryan Key : chant, guitare
- Sean Mackin : violon, chant
- Longineu W. Parsons III : batterie
- Ryan Mendez : guitare, chant
- Josh Portman : basse

Anciens membres :

- Ben Dobson : chant (1997-1999)
- Todd Clary : guitare, chant (1997-2000)
- Warren Cooke : basse (1997-2002)
- Alew Lewis : basse (2003-2004)
- Ben 'Jammin' Harper : guitare principale (1997-2005)
- Peter Mosely : basse, chant, piano (2002-2003, 2004-2007)
- Sean O'Donnell : basse (2010-2012)

Pour en savoir plus quant à la formation et l'évolution du groupe, je vous invite à lire la suite.

[Haut de page]

L'origine du nom

Il vient d'où en fait ce nom ?

Le groupe tire son nom d’une phrase qu’ils utilisaient à l’école :

"Whenever somebody did something ‘stupid’ at a party, such as drop a beer on the carpet, they enforced soccer rules and gave them a ‘yellow card’ for committing a ‘party foul’."

Pour les anglophobes, je traduis :

"A chaque fois que quelqu’un faisait quelque chose de ‘stupide’ à une fête, du genre renverser de la bière sur le tapis, ils appliquaient les règles du football et lui donnaient un ‘carton jaune’ pour avoir commis une ‘erreur de fête’."

Yellowcard (sans espace) donc, comme un rappel constant en cas d’erreur stupide.

[Haut de page]

1997-2002

Les débuts et les premiers changements.

Originaire de Jacksonville en Floride, le groupe se forme en 1997 après la rencontre des différents membres à l’école d’arts Douglas Anderson. A cette époque, Ben Dobson (chant), Todd Clarry (chant, guitare), Ben Harper (guitare), Sean Mackin (violon, chants), Warren Cooke (basse) et Longineu W. Parsons III (batterie) forment le groupe.

Le premier album, intitulé Midget Tossing, sort la même année. A l'époque, Sean Mackin n'est pas encore un membre à part entière du groupe et n'apparaît que sur certaines musiques. Where We Stand, le second album, sort en 1999. Rien ne change dans le groupe et le violoniste Sean Mackin perfome sur plus de musiques.
Rapidement, Ben Dobson perd sont intérêt pour le groupe et est remplacé par Ryan Key (chant et guitare rythmique), lui aussi de Jacksonville qui jouait à ce moment dans le groupe Craig's Brother. À l'approche de l'an 2000, le groupe enregistre l'EP Still Standing. Peu après sa sortie, Todd Clary quitte à son tour le groupe. Yellowcard se retrouve à 5 et Ryan Key remplit les rôles de Ben Dobson et Todd Clary.

Yellowcard en 2001 avec Warren Cooke (2e à gauche)

Après avoir envoyé l'EP à un ami, Steve Lebarski à Lobster Records, le groupe signe son premier contrat d'enregistrement en juin 2000 et en novembre se déplace en Californie à Camarillo afin de travailler sur le prochain album. Yellowcard sort donc son 3e album, One For The Kids, en 2001. Ce dernier est suivi, en 2002, par l'EP The Underdog. Ces 2 enregistrement sont très bien accueillis par les fans.
Toutefois, peu de temps après la sortie de The Underdog, Warren Cooke quitte le groupe pour des raisons personnelles, il est remplacé par un vieil ami du groupe : Peter Mosely, bassiste du groupe Inspection 12.

[Haut de page]

2002-2007

La renommée mondiale

Yellowcard commence l'enregistrement de son nouvel album, Ocean Avenue. Durant celui-ci, Peter Mosely quitte le groupe, prétextant des problèmes personnels. Le groupe recherche de nouveau un bassiste et trouve alors Alex Lewis, dont la soeur, Alieke Wijnveldt, faisait les choeurs sur la musique View From Heaven.
L'année 2003 est l'année de la reconnaissance pour Yellowcard. Le groupe sort son premier single : Way Away. La musique passe sur MTV2 et sur les radios rock, pointant même à la 25e place du classement rock moderne. Durant la promotion d'Ocean Avenue, Peter Mosely fait son retour et demande à rejoindre le groupe. Pete ayant contribué en grande partie à l'écriture de l'album et étant ami de longue date avec la plupart des membres du groupe, il est demandé à Alex Lewis de quitter le groupe et Pete réintègre la place de bassiste.

Yellowcard en 2003 avec Alex Lewis (à gauche)

Vers la fin de l'année 2003, le groupe sort ce qui deviendra leur single "porte-drapeau" : Ocean Avenue. La musique est jouée la première fois sur les programmes de MTV et atteint la 1ère place des charts. Elle est par la suite diffusée à la radio et atteint la 37e place du BillBoard Hot 100.
Soudainement, Yellowcard est présent partout, de la couverture du magazine Alternative Press, au Warped Tour 2004 en passant par les MTV Video Music Awards, performant Ocean Avenue et raflant au passage la récompense.
La 2e piste de l'album, Breathing apparaît dans le jeu Burnout 3 : Takedown. Suivant le succès d'Ocean Avenue, Yellowcard sort le single Only One, une ballade rock qui a bien marché elle aussi, que ce soit à la télé ou à la radio.
L'album Ocean Avenue se vend à plus de 2 millions d'exemplaires seulement aux Etats-Unis.

Alors que l'effervescence autour d'Ocean Avenue commence à retomber, le groupe compose quelques musiques de bandes son. La plus connue étant Gifts And Curses figurant sur l'OST de Spiderman 2.
Vient alors 2005, une année consacrée en grande partie à l'enregistrement du nouvel album intitulé Lights And Sounds. Alors que Pete et Ryan partent vers New York afin de commencer l'écriture, le reste de la bande récupère d'une tournée de 18 mois.
20 musiques sont enregistrées, 14 sont sur le CD. Peu de temps après la fin de l'enregistrement, le guitariste et membre fondateur Ben Harper est écarté du groupe pour des raisons assez floues. Il est remplacé par Ryan Mendez.

Yellowcard en 2005

Lights And Sounds, est le premier single de l'album et est aussi présent dans le jeu Burnout Revenge (et a même reçu le Video Game Awards de la meilleure musique de jeu en décembre 2006). L'album s'est vendu à plus de 900.000 copies dans le monde entier.
Le second single de l'album Rough Landing, Holly sort en mars 2006, accompagné d'un clip vidéo.

Le 16 octobre 2006, Yellowcard annonce un retour en studio. Le groupe a permis le suivi de l'évolution de l'enregistrement via son MySpace et une dizaine de vidéos postées (visibles dans la médiathèque). C'est ainsi que l'on a appris que celui-ci s'est terminé fin mars 2007.
Le 1er mai 2007, Yellowcard précise que l'album Paper Walls sortira le 17 juillet 2007 et nous fait l'honneur de mettre en écoute la première musique de cet album, Fighting, toujours via le MySpace.

[Haut de page]

2007 : Paper Walls, un nouveau départ

L'album de la maturité

Cover Paper WallsAprès 3 millions d’albums vendus, des milliers de kilomètres parcourus, des hauts et des bas, Yellowcard revient plus dynamique que jamais, avec leur nouvel album Paper Walls.

Ce dernier album, impregné de la légereté, du dynamisme d’Ocean Avenue et des notes plus sombres et sinueuses de Lights And Sounds, emboite le pas à une musique énergique, profonde et novatrice.
Il est, tout comme les deux précédents, produit par Neal Avron et marque en quelque sorte, le début de Ryan Mendez, qui a rejoint le groupe pendant la tournée Lights And Sounds, en temps que réel guitariste de Yellowcard.

Ocean Avenue parlait de trouver sa place dans le monde, Lights And Sounds concerne le fait de prendre conscience de toutes les choses que l’on a perdu et de faire face à la vie malgré ces pertes. Paper Walls traite du fait de se retrouver soi-même à nouveau et des changements que cet évènement occasionne, dixit Ryan Key.

Pour la première fois depuis longtemps, le groupe a pu se retrouver afin de travailler sereinement, sans pression extérieure. L’enregistrement est une expérience positive, permettant à Yellowcard de se rappeler les raisons pour lesquelles ils ont voulu être musiciens.

Le titre de l’album est extrait d’une chanson du même nom, qui dès son commencement dénonce les barrières qui se sont construites au fil du temps entre les membres du groupe et le désir de chacun de passer au-dessus en laissant derrière les vieilles blessures.

The Takedown, première chanson de l’album et caractéristique musicale du groupe est faite de solos endiablés et d’une féroce présence des percussions.
Le groupe y impose aussi sa marque de fabrique en y alternant un fort lyrisme et une force vocale amplifiée par le son mélodieux du violon de Sean Mackin.

Yellowcard en 2007 - Promo Paper Walls

Fighting regroupe la force de tous les membres du groupe, rythmée, mélodieuse, raisonnante et effrénée avant de se fondre en un épique cœur vocal.
Light Up The Sky quant à elle possède un atout majeur, son refrain ne quittera assurément plus votre esprit.

Cependant, l’une des chansons les plus touchantes de Paper Walls reste Dear bobbie. Elle relate une relation longue de 58 ans ayant eu lieu entre les grands-parents de Ryan Key et est influencée par le contenu des lettres d’amour que le couple s’échangeait.

Résolument différent, Paper Walls est une réinvention, une renaissance du groupe, fait grâce à leurs souvenirs et espoirs.

[Haut de page]

2008-2010

Une longue pause, puis un retour !

Mais 3 mois après la sortie de l'album, le 17 octobre 2007, coup dur pour Yellowcard. Peter Mosely annonce via le MySpace qu'il quitte le groupe (voir le blog) en plein milieu de la tournée de Paper Walls. Les raisons de son départ ne sont pas clairement énoncées, Peter affirme avoir aimé ce qu'il a fait avec, et grâce, à Yellowcard. Il souhaite juste voir de nouveaux horizons. Le débat entre les fans est lancé, certains seraient heureux de voir revenir Alex Lewis. D'autres s'affligent de ce départ mais se disent que malgré tout, Alex Lewis est le mieux placé pour prendre la place vacante de bassite.

Ce sera pourtant Joshua Portman qui prendra cette place pour terminer la tournée de promo de Paper Walls. Un remplacement fait dans un silence le plus profond - le groupe n'a rien communiqué quant au départ de Pete et l'arrivée de Josh. La tournée s'arrête fin 2007. Les dates prévues pour l'Europe début 2008 sont annulés, LP doit rejoindre sa famille, sa grand-mère ne va pas bien.

Le groupe reprend la route en mars pour une tournée acoustique d'environ 6 semaines. Pendant ce temps, LP rejoint le groupe Bound Royal (c'est un side project), originaire lui aussi de Jacksonville.
Durant le mois d'avril 2008, Ryan Key nous apprend que le groupe entamera une pause indéfinie à la fin de la tournée. Les raisons sont les différentes situations des membres. LP est resté avec sa famille en Floride, Sean va bientôt se marier...
Le groupe a besoin d'une pause. À 28 ans, les membres ont besoin de s'occuper de leur vie privée, chose qu'ils n'ont pas faite depuis que le groupe existe. Ryan assure toutefois que le groupe ne se dissout pas, c'est une pause pour prendre du recul. Il reviendra dans "1 an, 10 ans ou 6 mois, je ne sais pas".

La tournée s'est achevée le 10 mai 2008, date du dernier concert de Yellowcard... pour le moment !

Ce n'est qu'un peu plus de 2 ans plus tard, le 2 août 2010, que Yellowcard annonce son retour sous le label Hopeless Records.

[Haut de page]

2010 : Le retour

Retour en studio après 2 ans d'absence !

Au début du mois d'août 2010, Ryan Key annonce que le groupe a mis fin à la pause et travaille sur un nouvel album. Ce dernier, prévu pour mars 2010, est sous le label Hopeless Records. Dans la foulée, Yellowcard annonce plusieurs dates à travers l'Europe (Finlande, Royaume-Uni et Russie).

Un nouveau membre fait son arrivée à la place de bassiste, place laissée vacante par Peter Mosely depuis octobre 2007, Sean O'Donnell. Ce dernier était le compagnon de Ryan Key sur le side project Big If.

Yellowcard en 2010 - Sean O'Donnell se trouve à gauche

L'enregistrement de l'album, le septième du groupe, a commencé le 20 septembre 2010 à Los Angeles et s'est terminé le 8 novembre suivant (voir le blog).

À suivre...

[Haut de page]

2010-2012

2 nouveaux albums et n-ième changement de bassisteÀ venir

[Haut de page]